Histoire du jardin

Créé au milieu des années 1990 à Varenne-l’Arconce sous le nom « Les jardins romans », ce jardin s’est développé durant une quinzaine d’années, a connu des années florissantes et a été classé jardin remarquable. Fermé au public à la fin de la saison 2009, les jardins romans sont laissés à l’abandon pendant deux ans environ.

Après un peu moins d’une année de remise en état, de mise en place de structures, de rénovation, de plantations, confrontés parfois à des moments de doute devant l’état de désolation de certains massifs et l’ampleur du travail à réaliser, le jardin devient « Le Jardin du Phénix » et rouvre ses portes au public mi-mai 2012.

Composer autour de l’existant, créer dans les espaces libres, redonner aux grandes haies de charmille leur plus belle allure, créer des puits de lumière au milieu des massifs trop denses, tels sont les axes d’intervention. Adeptes de la taille en transparence, nous intervenons progressivement dans chaque massif afin que chacun puisse vivre en harmonie avec son voisin !

Un effort intense (étalé sur 2 ans vu le nombre de coups de pelle) afin de substituer une partie de la terre « morte » de l’espace dédié au potager pour un mélange de fumier et de compost est enfin récompensé : nous trouvons des vers de terre plus nombreux qui, eux, retrouvent des couleurs, c’est bon signe !

Géré de manière raisonnée et durable, le Jardin du Phénix, situé à Varenne-l’Arconce est un lieu paisible d’échanges, de préservation de l’environnement et de sauvegarde de la biodiversité où découvrir une belle variété de végétaux.